Strand Cosmetics Europe a cinquante ans !

Créée en 1964 par deux américains, messieurs Fiedler et Stutzer, la société Strand Cosmetics Europe, qui est, à l’’époque, une extension de leur société américaine Strand Cosmetics Incorporated basée à New York depuis 1926, est reprise en 1981 par la direction actuelle. Depuis , la firme française, basée à Lentilly, près de Lyon depuis 2007, aura connu une progression spectaculaire. Parcours par Dominique et Eric Bouvier, respectivement Président et Directeur Général.

MakeUp in…™ : Un parcours formidable pour une entreprise qui était quasi moribonde au début des années 1980 ?

Dominique Bouvier : Vous avez raison, que de chemin parcouru. …En 1981, avec messieurs Raguin et Salin, nous relançons l’’activité en étoffant son savoir-faire de formulation en maquillage et soin. Dès 1983, nous nous installons au Parc d’’Affaires de Dardilly. Deux ans plus tard, nous nous ouvrons vers le Japon et obtenons la licence pour l’’Europe du traitement de surface des pigments selon les brevets de la société Miyoshi. Les années 1990 marquent notre envol à l’’international (Taïwan, Hong Kong, Singapour…). En 1991, nous adhérons au French Cosmetic Workshop, un regroupement d’’entreprises complémentaires qui permet d’’offrir un service diversifié et adapté aux nouvelles exigences de ces clients internationaux. En 1999, nous obtenons la certification ISO 9002 pour notre activité sous licence japonaise. En 2002, nous construisons une unité de production dédiée au soin sur notre nouveau site de Lentilly. Enfin en 2007, nous décidons de rassembler toutes nos activités sur ce site appelé La Source , soit 9 000m²construits sur 24 000 m2 de terrain.

MakeUp in…™: Une ascension qui se concrétise par une stratégie « produits » bien identifiée.

Dominique Bouvier : Absolument ! Je vous rappelle qu’’au début des années 1960 c’’est Strand qui a introduit en France la technologie des fards pressés.
En 1970, la firme met au point un mascara crème qui succède aux mascaras cake et modifie la gestuelle d’’utilisation. En 1989, c’est la sortie du premier fond de teint émulsion à base de pigments traités. Le traitement des pigments aide à la stabilisation de la couleur sur la peau et procure des bénéfices sensoriels tels que tenue et douceur du produit. En 1992, c’’est la première ligne solaire. Quatre ans plus tard, nous sortons notre premier rouge à lèvres griffé grâce à notre première remplisseuse Citus qui permet d’’avoir accès à des formes de rouges à lèvres variées et de graver un logo ou le nom du client dans le raisin. En 1996, suivent les premières formules de « Two Way Cake ». Utilisée à sec, cette poudre pressée polyvalente donne un fini poudré et avec une éponge humide la texture se rapproche d’’un fond de teint. En 1999 nous introduisons la première gravure laser sur poudres pressées. Un large panel d’’effets de surface est alors possible pour des effets très esthétiques. En 2000 nous proposons notre première ligne de soins pour hommes, segment en plein essor. En 2004, notre palette sensorielle des émulsions s’’élargit avec des crèmes riches et coulées pour le soin. En 2008, ce sera le maquillage minéral (sans talc). Et l’’année suivante, développement d’’une texture de blush très innovante sous forme d’’un produit nomade où la poudre est fixée sur un support, ce qui facilite la gestuelle d’’utilisation. La même année, notre site obtient la licence Ecocert pour la fabrication de produits Bio. En 2011, c’’est le lancement de la première BB Cream. Inspiré d’’Asie, il s’agit d’’un soin multi fonctionnel : hydratant, protection solaire, anti-âge, éclaircissant, unifiant et teinté.

MakeUp in…™: Vous abordez l’’année de votre cinquantenaire avec Optimisme !

Eric Bouvier : Strand a été un des acteurs importants de cette filière cosmétique. On peut dire qu’’entre 1964 et 1974, l’’implantation réussie en Europe a été marquée par la fidélité des grands noms de la parfumerie, grâce aux formules inspirées des modes américaines.
La décennie suivante, celle du choc pétrolier et de la grande révolution consumériste, fut la plus difficile. Puis entre 1984 et 1994 ce fut l’’internationalisation, avec des succès remarquables remportés auprès de nouvelles marques nées dans les villes dragons des pays d’Asie/pacifique, avec une ouverture vers le Japon réussie.
Entre 1994 et 2004, la croissance tant en maquillage qu’’en soin nous a conduit à la décision d’’investissements majeurs, avec la reconstruction de toutes nos installations et l’’acquisition de nouveaux équipements pour plus de performance industrielle.
Entre 2004 et 2014, après le rétablissement post crise financière mondiale, l’’entreprise est ressortie plus forte de cette épreuve inédite, la crise morale sensible en Europe ayant modifié en profondeur les habitudes d’’achat en B to B comme en B to C.
Pour notre entreprise, cette année 2014 verra l’’aboutissement d’’un travail en profondeur pour obtenir des certifications de qualité, indispensables pour répondre à la demande croissante de sécurité sanitaire. Ainsi Strand Cosmetics Europe déjà certifiée ISO 9001, applique les BPF 22716, et sera bientôt aussi certifiée ISO 14000 et OHSAS 18000 ; plus d’’une centaine de marques nous font confiance, petites et grandes choisissent nos services en cohérence avec leurs souhaits d’’un développement harmonieux, adhérant ainsi à nos valeurs humanistes.

MakeUp in…™: « Révélateur de beauté depuis 1964 ! », un slogan toujours d’’actualité ?

Eric Bouvier : Rappelons quel est notre cœoeur de métier et comment nous le concevons ! Nous sommes avant tout une entreprise spécialisée dans la recherche appliquée, la conception et la fabrication de formules cosmétiques de soin et de maquillage. Nous créons des gammes standards en phase avec les besoins et tendances du marché, mais nous réalisons également des produits originaux sur mesure répondant aux besoins de nos clients dans ces deux univers.
Nous maîtrisons toutes les étapes de la mise au point d’’un produit cosmétique, ce qui nous permet d’’accompagner très étroitement notre clientèle sur
– des produits finis créés et imaginés en interne
– l’’industrialisation de leurs produits suivant leur cahier des charges prédéfini dans leurs laboratoires.

Partenaire pour les marques souhaitant créer des gammes cosmétiques, nous les accompagnons ainsi de A à Z , de la formulation à la production industrielle en passant par le conditionnement. Les expertises scientifiques et techniques de nos équipes R&D s’allient à une prise en compte approfondie des attentes spécifiques des clients, basée sur l’’écoute et le dialogue.
La prise en charge des tests de tolérance et de tests d’’objectivation et l’’importance accordée à la transposition industrielle garantissent la réalisation de produits innovants, sûrs et performants.
Une autre force de Strand Cosmetics Europe réside dans sa capacité à proposer des produits en accord avec les tendances futures.
Nous travaillons depuis le début des années 2000 avec un bureau de style qui réunit une palette de compétences multiples : experts en marketing, stylistes, designers, concepteurs, scénographes et graphistes. C’’est une source d’’informations très riche qui nous permet de rester connectés à tous les univers artistiques en lien avec l’’univers de la beauté et de se nourrir de nouvelles inspirations.
Par ailleurs nous participons chaque année à de nombreux salons qui sont l’’occasion de rencontrer les professionnels de la beauté, de participer à des conférences et de se nourrir l’’esprit en échangeant avec ses pairs.

MakeUp in…™: L’’international est un élément essentiel de business et d’’inspiration pour vous !

Dominique Bouvier : À l’’international, l’’influence de l’’Occident s’’estompe progressivement au profit de nouvelles sensibilités qui sont issues des pratiques et des cultures de beauté très diversifiées à l’’échelle mondiale. Notre rôle est d’’être à l’’écoute des différents marchés, en fonction de leur maturité et de décliner la variabilité des besoins de la beauté en fonction de l’’attente des consommateurs de ces différents marchés.
La beauté est universelle, mais son expression esthétique doit être personnalisée, d’’où l’’importance d’’une offre sur mesure qui permet de s’’adapter aux différents marchés et spécificités de ses clients. Les équipes de Strand Cosmetics Europe sillonnent le monde pour observer les us et coutumes de chaque pays afin de proposer une offre en accord avec leurs attentes et leurs besoins.
A noter que pour proposer des produits novateurs, il faut aussi des ingrédients qui le sont et toutes les sources d’’inspiration sont bonnes à prendre. Mais l’’inspiration vient de partout et surtout des autres secteurs d’’activité : agroalimentaire , peinture, ameublement, automobile pour les pigments, textile, et même industrie du bâtiment pour certains types de polymères !

MakeUp in…™: Autres éléments essentiels, évidemment, la recherche mais aussi les partenariats !

Eric Bouvier : Nos laboratoires regroupent un tiers de nos effectifs. Les équipes se composent de biologistes, chimistes, pharmaciens, coloristes, microbiologistes dont la mission est de développer des approches créatives reposant sur les dernières découvertes scientifiques au service de la beauté.
L’’un est en charge du développement des produits de soin, et l’’autre du développement des produits de maquillage, car les compétences requises pour ces deux catégories de produits sont bien distinctes . Et à cela s’ajoutent nos activités de contrôles et développement de méthodes, notamment nous sommes autonomes en microbiologie.
Concernant cette volonté de partenariat que nous avons, elle s’exprime, par exemple dans le cadre du« French Cosmetic Workshop », un réseau de fabricants experts, spécialisé dans le grand export (Hors Europe ), qui met à disposition une offre produit « clé en main ». Grâce à son appartenance au FCW, Strand peut proposer une offre globale intégrant le pack en plus des concepts scientifiques et marketings, pour ses clients du grand export.
Mais nous avons aussi d’’autres partenariats comme celui développé avec la société allemande Oeka qui fabrique, entre autres, des mascaras. Il s’agit dans ce cas de travailler en étroite collaboration sur des packaging bien pensés et bien conçus ( écrin, flaconnette, essoreur, brosse ) pour optimiser l’’effet des formules et en dévoiler tous les bénéfices.

Dominique Bouvier : Nous croyons fermement à la cross fertilisation industrielle. Cela demande beaucoup d’’implication des équipes de part et d’’autre et ce n’’est possible qu’’entre partenaires partageant une même éthique dans leurs pratiques de travail, plus une vision long terme du retour sur investissement . A l’’ère de la financiarisation à outrance, cela rend l’’exercice plutôt sophistiqué pour choisir ses partenaires de route ! Mais les bonnes idées résistent à l’’accélération du temps.