Oekabeauty fête ses 100 ans à MakeUp in Paris!

La firme allemande Oekabeauty (32 millions d’euros de chiffre d’affaires pour un effectif de 350 personnes) spécialisée dans la conception et la fabrication de tubes de rouge à lèvres, de mascaras et de lipgloss, fête cette année ses cent ans d’existence. En avant-première d’un évènement qui aura lieu officiellement le 10 octobre prochain au siège de la firme à Bamberg mais qui sera également un temps fort de sa présence à MakeUp in Paris, Gerald Oehlhorn, Ceo, revient sur cent ans d’histoire.

MakeUp in…™ : Une vieille histoire que celle d’Oekabeauty ! D’où vient le nom !

Gerald Oehlhorn : En fait, ce sont Georg Oehlhorn et Sally Kahn qui ont fondé l’entreprise « Oehlhorn & Kahn » (plus tard connu sous le nom d’OEKAMETALL) en 1914 à Bamberg en Allemagne. A ses tout débuts, l’entreprise fabriquait des composants en métal pour l’industrie électrotechnique et des capots pour la parfumerie. Depuis, OEKA s’est transformé en un fabricant international de composants en plastique et en métal pour des applications cosmétiques, techniques et médicales.

Avec comme étapes clés du développement de l’entreprise :
1920 : Production de bouchages pour l’industrie de la parfumerie sur les premières presses transfert.
1930 : Premières fabrications de produits en plastique au moyen de presses à compression.
1950 : Premiers assemblages de composants techniques et de packagings cosmétiques. Les premiers étuis pour rouges à lèvres pour l’industrie cosmétique voient le jour.
1954 : L’entreprise passe sous le contrôle exclusif de la famille Oehlhorn et est rebaptisée OEKAMETALL.
1960 : L’injection de pièces plastiques et le marquage à chaud viennent compléter les compétences historiques.
1970 : La métallisation sous vide est introduite et développée dans un atelier dédié. L’unité de production de pièces de précision embouties est agrandie. Un nombre croissant de pièces en acier inoxydable sont produites, avec comme premier client, l’industrie automobile.
1980 : La fabrication de brosses à mascara complète la ligne de production de boitiers à mascaras.
1990 : OEKAMETALL combine les techniques de moulage par injection et de traitement du métal pour fabriquer des pièces métal surmoulées en plastique.
2000 : Un nouveau hall de production est construit pour agrandir le parc de machines pour l’usinage de pièces de précision embouties et il est mis en service avec deux nouvelles presses transfert (avec des capacités respectives de 125T et 300t).
2006 : La filiale, CCO GmbH est créée en Thuringe. Elle est spécialisée dans le laquage (UV) et la métallisation sous vide de pièces en flux continu.
2010 : Premiers moulages par injection de composants pour le secteur de l’endoscopie dans une zone à l’atmosphère contrôlée.
2013 : OEKAMETALL restructure ses secteurs d’activité et définit trois nouveaux secteurs :
– OEKABEAUTY : contenants en plastique et métal pour l’industrie des cosmétiques couleurs
– OEKATECH : composants en métal et en plastique pour les industries automobiles et techniques
– OEKAMED : composants en métal et en plastique pour le secteur médical.
2014 : Oekabeauty produit par an, environ 100 millions d’étuis pour mascaras, lipgloss et rouges à lèvres.

La société a toujours été une entreprise familiale et reste fidèle à ses valeurs environnementales, économiques et sociétales ainsi qu’à son engagement envers la qualité et le service à la clientèle. La capacité à penser de manière innovante, la flexibilité et l’utilisation de technologies modernes ont toujours permis à OKEA, même après 100 ans d’existence, de conserver un état d’esprit plus jeune que jamais.

MakeUp in…™ : Aujourd’hui, vous avez séparé la société en trois entités distinctes.

Gerald Oehlhorn : Absolument, nous avons créé trois business units spécialisées : Oekabeauty, Oekatech et Oekamed, où respectivement des emballages cosmétiques, des composants pour l’industrie automobile, et des dispositifs médicaux y sont fabriqués.
Parallèlement, en 2006, la filiale CCO GmbH a été créée en Thuringe. Elle est spécialisée dans le laquage (UV) et la métallisation sous vide de pièces en flux continu.

MakeUp in…™ : Vous prévoyez les choses « en grand » à Bamberg pour fêter cet évènement en octobre prochain.

Gerald Oehlhorn : Oui, l’évènement sera dignement fêté cette année à Bamberg avec une cérémonie officielle en présence d’invités issus du monde politique, des partenaires commerciaux et des amis venant des quatre coins du monde. Un festival pour les employés d’OEKA et leurs familles complètera les réjouissances. Profitant de cette occasion unique, Oeka tient à remercier tous ses clients, fournisseurs, employés, amis et partenaires qui ont contribué ou continuent à contribuer activement, depuis cent ans maintenant à l’écriture de cette success story. Oeka poursuivra sa quête d’une croissance durable, continuera à développer les niveaux de qualité et de performance existants dans ses différents secteurs d’activité.