L’’accessoire de luxe qui sublime le maquillage

MakeUp in…™ s’intéresse à un illustre accessoire de maquillage « la houppe » et a rencontré la société La Fée de Paris qui confectionne des houppes en duvet de cygne depuis 1924. La houppe était utilisée par la noblesse pour blanchir la peau à l’aide de la poudre de riz. Elle sert à présent à l’application de poudres libres. Nous avons rencontré Jean-François Perier, dirigeant de l’entreprise depuis septembre 2013.

MakeUp in…™ : La Fée de Paris confectionne des houppes en duvet de cygne. Quel est son intérêt par rapport à un autre applicateur de poudre ?

Jean-François Perier : Les usages ont changé ces dernières décennies vers des pinceaux ou vers des applicateurs en coton mais la houppe en duvet de cygne reste l’outil qui offre une couvrance inégalable sur la peau, aux dires des grands maquilleurs. Elle donne une application souple et optimale grâce à sa texture pure.

Les houppes en duvet de cygne sont uniques, précieuses et offrent une douceur et une légèreté incomparable. Lorsque nous les faisons tester à nos clients, nous leur déposons une houppe dans leur main ouverte vers le ciel. Les yeux fermés, ils ne savent ressentir la présence d’une houppe dans leurs paumes. Nous aimons dire que la houppe est aussi légère et douce que le souffle d’une fée, d’où le nom de notre entreprise.

C’est un produit naturel entièrement fabriqué à la main. C’est un produit de luxe utilisé par les grandes marques de cosmétique qui sont à la recherche d’un produit répondant à leur exigence de qualité et d’efficacité. Elle demeure un bien précieux qui sublime le maquillage.

MakeUp in…™ : Vous avez repris la société en septembre 2013. Quel est votre objectif ?

Jean-François Perier : La Fée de Paris est la dernière entreprise au monde à fabriquer des houppes en duvet de cygne. Nous voulions conserver ce patrimoine français et lui donner un nouveau souffle.

Nous fabriquons environ 10 000 unités par an, entièrement à la main. Nous aspirons à redonner ses lettres de jeunesse à la houppe en duvet de cygne et sensibiliser le consommateur à ce produit haut de gamme pour en augmenter les usages, car nous pensons qu’il est idéal.

Nous souhaitons développer notre production, mais aussi élargir notre gamme vers d’autres produits luxueux, comme les blaireaux avec manches en porcelaine, et les vaporisateurs de parfums, tous décorés à la main.
Nous proposons également des éponges de maquillage synthétiques, des éponges végétales, et d’autres applicateurs de maquillages. Nous offrons aussi des accessoires pour le cheveu par exemple.

Notre site de fabrication est situé à Gagny en région parisienne, et notre production utilise exclusivement des produits français. Nous souhaitons perpétuer la tradition encore longtemps, et conserver cette exception culturelle française, pour offrir les meilleurs produits à nos clients.

MakeUp in…™ : Sous quelle forme se présente le produit ? Est-il soumis à une réglementation particulière ?

Jean-François Perier : Les houppes mesurent de 4 à 15 cm de diamètre et sont rehaussées d’un nœud en ruban de maintient pour l’application. Il s’agit d’une texture douce, compacte et légère à la fois. Nous fabriquons les houppes sous différentes couleurs.

Nous offrons aussi des houppes en coton ou velours pour compléter les gammes de nos clients.

Le produit étant naturel, nous avons des consignes strictes de fabrication. Quand à la diffusion/distribution du produit et sa législation, les limites sont celles des pays interdisant le duvet de cygne ou d’oie par exemple.