Cosmax investit et s’’étend à l’’international

Un an, quasiment jour pour jour, après avoir annoncé son intention d’’acquérir dans l’’état d’Ohio aux Etats-Unis une usine de conception et de fabrication de formules destinées aux marchés du skin care et du maquillage, les premiers lignes de produits de la firme d’’origine coréenne Cosmax sont entrain de sortir ce mois-ci des chaînes de fabrication. Objectif à terme pour le groupe, produire quelques cent millions de pièces par an et consolider ainsi sa présence sur l’’ensemble du continent nord et sud américain.

Et ce n’est pas fini, les dirigeants de Cosmax annoncent coup sur coup la mise en place en même temps en Corée d’’un Centre de Recherches et d’’Innovation dédié plus spécifiquement au packaging, l’’augmentation de la capacité de production de leurs deux usines chinoises, l’’extension de 4 000 m2 de l’une de ses usines coréennes, le tout couronné par la refonte de son organisation interne avec la mise en place d’’une équipe « strategic marketing oriented » et la refonte de la gestion du groupe (SAP). Une série d’’investissements qui interviennent au moment où le Groupe affichera pour cette année 2014 une progression de plus de 30 % de son chiffre d’’affaires qui devrait atteindre en consolidé les 600 millions de dollars.

Etats-Unis : Un axe fort !

Pour Jay Kim, Ceo, Cosmax International, « nos axes de développement à l’’international sont clairement orientés pour les mois à venir vers le renforcement de notre présence sur le territoire américain et accompagner l’’importante croissance du marché du skin care et du maquillage dans le sud-est asiatique, en particulier en Chine (40 % de l’’activité). D’’où nos investissements à la fois industriels et humains permanents dans ces deux régions. Quant à l’’Europe, nous souhaitons, bien entendu, y accroître aussi notre présence, en particulier commerciale, sachant qu’’à terme, comme j’ai déjà eu l’’occasion de le dire dans vos colonnes, une présence industrielle n’’est pas à exclure à plus ou moins long terme ». La firme coréenne qui se positionne comme une société de sous-traitance totale à la fois sur le créneau du skin care et du maquillage insiste cette année sur l’’importance du service qu’’elle est en droit d’’apporter à ses clients en matière à la fois de développement packaging mais aussi d’’applicateurs. « C’’est essentiel, explique Jay Kim, l’’innovation et la qualité en matière de formules sont d’’autant plus mis en valeur si le conditionnement est adapté et si l’’on tient compte de la manière dont elles doivent être appliquées. Nos clients et, plus particulièrement, nos grands clients internationaux attendent de nous ce type de service ». D’’où la mise en place cette année en Corée de ce Centre de Recherches et d’’Innovation « dédié packaging » et qui dispose de tout le matériel nécessaire. Outre l’’Indonésie et les États-Unis, Le groupe possède à ce jour trois usines de production en Corée et deux usines en Chine, et laisse entendre qu’’une quatrième unité pourrait bientôt voir le jour en Corée.