Quelle stratégie pour les marques, le choix de l’’innovation

 

Quelle stratégie pour les marques, le choix de l’’innovation

L’’innovation est le maître mot de ces 10 dernières années, parfois galvaudée, parfois sous employée mais toujours répondant à une volonté de nouveautés pour séduire plus de clients.

Selon Valérie Jourdan de Promise Consulting, la marque de maquillage la plus désirable pour les femmes tout âge confondu est Chanel avec 57% de préférence suivi de Dior 49% et de Yves St Laurent 42%. L’’accueil des innovations par les clientes est différent d’’un continent à l’’autre. En Asie, les marques européennes font fantasmer par la culture mode qu’’elles véhiculent « Sonia Rykiel a sa ligne de maquillage au Japon » illustre Caroline Moulin de Nao Consulting. Mais l’’image de la France se vend aussi par la gastronomie, Ladurée a lancé au Japon puis à Singapour, des produits cosmétiques avec un aspect très gourmand.

Une réponse à des challenges technologiques

Selon les marques, créer de nouveaux produits peut répondre à des avancées scientifiques. Sur le marché Japonais traditionnellement à la pointe dans l’’utilisation des dernières technologies le maquillage est connecté avec des appareils photos « dans le dernier concept store de Shiseido à Tokyo, la cliente peut tester son produit en réalité augmenté » explique Caroline Moulin. Mac de son côté propose des maquillages avec des indices de protection solaire et anti-UV optimaux (spf 50 et PA+++) ce qui selon Nicholas Gavrelis Vice president Global Product Mac « est un défi technique mais nécessaire. Nous proposons régulièrement des nouveautés qui viennent de nos coopérations avec des plateformes scientifiques et artistiques »

Intégrer le développement durable

Pour d’autres acteurs, prendre en compte l’impact du produit sur le développement durable est source d’innovations. Guerlain a ainsi mis sur le marché des packs de mascaras rechargeables. Alliant fonctionnalité et esthétisme, ces produits répondent à une demande sociétale de produits éco conçus.

Répondre aux besoins des consommatrices

Car bien évidemment, les produits sont lancés en espérant répondre au plus près aux besoins des consommatrices qu’’ils soient conscients ou inconscient. Pour Mac, chaque femme est unique et l’’objectif de la marque est d’’avoir des produits pour « tout âge, toute race et toute dimension » expose Nicole Masson, vice-president Global Product Mac. Guerlain travaille notamment le pack, vecteur d’’image et « permettant aux femmes d’’atteindre le luxe d’’une manière accessible » explique Elodie Suet, chef de groupe développement packaging maquillage Guerlain. Coty propose des fond de teint 2 en 1 pour « un résultat maquillage et un effet anti-rides, une forte demande des consommatrices qui recherchent plus de fonctionnalité » explique Barbara K.Scharrer de directrice marketing international Astor, groupe Coty. Mais tout n’’est pas possible, « il y a des marchés comme celui du parfum où la femme n’’est pas encore prête à accepter un geste différent que celui actuel » conclut Elodie Suet.

Le bon produit au bon moment pour la bonne cible est une des clefs du succès des marques qui doivent perpétuellement avoir en tête que les consommateurs de demain sont les jeunes d’’aujourd’’hui.