Max Herlant : ce qui me passionne, c’est la gestuelle !

Véritable magicien du maquillage, Max Herlant, le maquilleur des stars nous parle de son expertise en matière de rajeunissement par le maquillage et de son implication dans le développement de nouveaux types d’applicateurs.

MakeUp in…™ : Vous utilisez le maquillage comme un allié contre le temps. Qu’est-ce qui vous a poussé à développer cette technique ?

Max Herlant : Le « capital jeunesse et beauté » est un sujet qui me passionne. J’ai donc développé des techniques de maquillage qui permettent aux femmes qui n’ont pas recours à la chirurgie esthétique de paraître beaucoup plus jeunes. Mais je travaille également avec des chirurgiens esthétiques pour accompagner certaines patientes après l’opération en les aidant à faire évoluer leur façon de se maquiller car, ce qui trahi la présence d’une intervention esthétique, c’est un visage jeune sur une allure un peu vieillotte.

MakeUp in…™ : Comment avez-vous développé cette technique ?

Max Herlant : J’ai développé cette technique en me disant que j’allais devenir chirurgien esthétique à l’aide de mes pinceaux. Et, contrairement à la chirurgie esthétique, si je me trompe, je peux tout effacer et recommencer. Le maquillage doit surtout passer par une bonne connaissance des produits.

MakeUp in…™ : Quelle qualité essentielle recherchez-vous dans un produit de maquillage ?

Max Herlant : Je recherche avant tout l’invisibilité. Par exemple, je ne supporte pas les teints poudrés à outrance et je mélange toujours un peu de nacre dans le fond de teint pour reproduire la brillance naturelle de la peau. Il faut que le maquillage apporte un côté bonne mine. C’est aussi aller dans le sens d’un maquillage rajeunissant.

MakeUp in…™ : Quel est d’après vous le faux pas maquillage qui vieillit et qu’on peut facilement éviter ?

Max Herlant : Certaines femmes ont tendance à se cacher derrière leur maquillage. L’application excessive de fond de teint ou un blush mal appliqué donnera l’effet inverse à celui recherché.

MakeUp in…™ : Quel est le secret pour paraître plus jeune grâce au maquillage ?

Max Herlant : Pour moi, le fond de teint est essentiel. Il est important d’expérimenter pour trouver les bonnes textures, les bonnes couleurs qui vont sublimer le teint. Trouver le bon fond de teint, c’est comme une paire de chaussures, il faut l’essayer, marcher un peu avec pour savoir si on se sent bien dedans.

MakeUp in…™ : Quel est le produit indispensable à avoir dans sa salle de bain ?

Max Herlant : Le mascara car il réveille le regard si on est un peu fatigué. Même quand je maquille des hommes, j’applique toujours un peu de mascara parce qu’il donne un regard beaucoup plus vif.

MakeUp in…™ : Quel est le geste beauté essentiel à ne pas négliger ?

Max Herlant : Le démaquillage ! Et il ne faut surtout pas négliger le démaquillage des cils. Les yeux étant une zone très sensibles, il est important de la traiter délicatement.

MakeUp in…™ : Est-ce qu’il y a un âge pour arrêter de porter du maquillage ou un certain type de maquillage ?

Max Herlant : Le maquillage se doit d’évoluer avec l’âge de la personne, son style de vie, les épreuves de la vie. On ne se maquille pas à 15 ans comme on se maquille à 30.

MakeUp in…™ : Un maquilleur n’est rien sans ses pinceaux. Comment les choisissez-vous ?

Max Herlant : J’attache beaucoup d’importance aux pinceaux, j’en suis d’ailleurs un grand collectionneur. Quand je choisis un pinceau, je m’assure que les poils soient bien denses. De plus, j’apporte un soin très particulier à l’entretien de mes outils. Un pinceau propre permet de travailler dans des conditions optimales. Pour en revenir au capital jeunesse, mes pinceaux sont un peu mes instruments de chirurgie avec lesquels je vais travailler et façonner le visage. Mais il n’y a pas que le poil du pinceau qui va permettre de faire un dégradé, il y a aussi le geste qui accompagne l’application. D’ailleurs, j’ai crée mes propres pinceaux avec une forme particulière.

MakeUp in…™ : Vous êtes d’ailleurs partie prenante dans la création de packagings produits.

Max Herlant : Je continue à travailler sur la couleur et le maquillage mais ce qui me passionne aujourd’hui, c’est la gestuelle. J’accompagne désormais les marques en leur apportant mon expérience professionnelle pour les aider à développer de nouveaux types d’applicateurs, que ce soit une brosse pour le mascara ou un applicateur pour le rouge à lèvres.

MakeUp in…™ : Comment trouvez-vous de nouvelles idées ?

Max Herlant : J’ai un cheminement un peu particulier car j’ai débuté ma carrière en tant que magicien. En devenant maquilleur, j’ai conservé une gestuelle liée à mon passé. C’est ce qui me permet aujourd’hui d’avoir cette précision et d’arriver à trouver de nouvelles idées d’applicateurs. Je m’entoure également d’équipes qui me comprennent et qui comprennent le métier de maquilleur. Mais le plus important quand on travaille sur un pack c’est de se mettre à la place de la femme qui va utiliser le produit. Les femmes recherchent un résultat professionnel en un minimum de temps.