MakeUp in Paris (18 et 19 juin 2015), plus que quatre mois et déjà plein !

A quatre mois de son ouverture, la sixième édition de MakeUp in Paris affiche complet ! « Le quota que nous nous sommes fixés Jean-Yves Bourgeois et moi-même, explique Sandra Maguarian, Commissaire Générale, a été atteint en un temps record. Les visiteurs auront accès pendant deux jours à ce qui se fait de mieux en matière de fournisseurs dédiés à la filière maquillage, depuis les ingrédients en passant par les industriels de la formulation, les sociétés de full-service, les fabricants de packaging et d’’accessoires ». « Et, comme chaque année, il y aura des surprises », précise l’’équipe organisatrice, « que ce soit en termes d’’animations, de conférences et de participations toujours aussi décoiffantes des écoles de maquillage ».

Le concept MakeUp in…™ Une « formule » gagnante !

Et la formule « gagnante » est bien choisie ! Car tout montre aujourd’’hui que cette filière industrielle est bel et bien centrée sur la « formule ». De la formule dépend le type de packaging et d’’applicateur…. De la formule dépend le choix des ingrédients. « Même les plus grandes marques optent de plus en plus pour un service complet », souligne Jean-Yves Bourgeois.

« Normal ! Il faut être « time to market » et mettre sur le marché rapidement et dans les meilleures conditions d’’efficacité et de qualité un produit complet qui apporte un service complet ! Les formules deviennent de plus en plus complexes, souvent fragiles. Le produit ne peut que se concevoir dans sa globalité ! ». Pouvoir rencontrer dans un même lieu, sur une surface à taille humaine, dans une atmosphère conviviale et autour de la formule l’’ensemble des composantes de cette filière depuis les ingrédients jusqu’’aux accessoires…, qui dit mieux que les quatre évènements MakeUp in Paris, NewYork, Seoul et SaoPaulo ?!

Les ingrédients…. Le point de départ !

Initié il y a deux ans, l’’atelier dédié aux Ingrédients a prouvé son efficacité. « Cette année, cet atelier ne rassemblera volontairement que sept sociétés », souligne Sandra Maguarian. « Celles qui affichent une stratégie volontariste à destination du secteur du maquillage…, celles qui ont bien compris tout l’’intérêt qu’’il y a à toucher non seulement leurs clients directs que sont les industriels de la formulation mais également les prescripteurs que sont les services marketing et Recherches et Développements des Marques ». Et çà marche ! Ca marche même très bien ! En juin prochain MakeUp in Paris accueillera les sociétés Basf, Codif, Merck, Oleos,Sensient, Sollice et Univar.