En 2050, plus de 130 millions d’hispanophones aux USA ! Quel impact maquillage ?

En 2050, la population hispanophone des États-Unis dépassera les 130 millions, soit plus que celle de tout autre pays du monde. Parallèlement le Mexique est devenu en quelques années la deuxième puissance économique d’Amérique Latine. Dans les deux cas, les femmes passent plus de 48 minutes par jour dans leur salle de bain. Population hispanophone et Mexique…., deux sujets majeurs qui seront traités le 7 et le 8 septembre à 14h30 à MakeUp in NewYork. A ne pas rater !

Cette population hispanophone constitue déjà aujourd’hui le principal groupe minoritaire des États-Unis puisqu’un américain sur six en fait partie. Selon plusieurs enquêtes récentes, le pouvoir d’achat de cette population hispanique américaine placerait cette communauté au seizième rang des économies mondiales, avec un PIB supérieur à celui de la Turquie et à peine plus faible que celui de l’Indonésie, 4e pays le plus peuplé du monde.

Un pouvoir d’achat qui augmente plus vite que celui des autres communautés, que ce soit les Afro-Américains ou les Autochtones.

L’influence du Mexique

Le Mexique est la deuxième puissance économique d’Amérique latine après le Brésil. Les Mexicaines attachent une grande importance à leur beauté. Selon Sandrine Haller de Cosmetic Info Paca, « Le marché de la beauté et de l’hygiène personnelle en valeur pèse 7,7 milliards d’euros. Il est en croissance de 5 % et les prévisions pour 2017 sont de +41%.

Les principaux fournisseurs du Mexique sont la France, les États-Unis, la Belgique et le Royaume-Uni. Les produits de beauté les plus importés au Mexique sont les parfums et les crèmes pour le corps. La France constitue le 3ème fournisseur du Mexique (138 millions d’euros) en produits dermo-cosmétiques. Les ventes de produits cosmétiques de luxe en 2014 ont progressé de 2% au Mexique (source NPD Group).

Les produits destinés aux soins de la peau continuent de croître, malgré la concurrence présente dans les soins du corps et du visage. Les consommateurs exigent plus de produits multi- fonctions. Les produits de blanchiment de la peau continuent à se développer aussi bien dans les magasins de détails que les grands magasins ou la vente directe.

Les produits pour les ongles continuent de mener la croissance, suivis par le segment des yeux et le maquillage du visage. Le mascara enregistre des résultats satisfaisants dus à son faible coût. C’est un produit essentiel pour les Mexicaines. Les ombres à paupières progressent avec des produits à forte valeur ajoutée et nombreuses éditions limitées ont été lancées pour stimuler la demande ».

Le charme des peaux hâlées !

Toujours selon l’étude de Cosmetic Info Paca, « d’une culture à l’autre, les critères de beauté varient. Les attentes concernant le teint montrent une tendance globale des peaux moyennement foncées à vouloir s’éclaircir et des peaux les plus claires à vouloir foncer. Les femmes aux peaux les plus foncées du Mexique, en revanche, ne souhaitent pas modifier la couleur de leur teint, mais seulement en corriger les imperfections (taches plus foncées ou plus claires).

Cette population féminine attache beaucoup d’importance à son hygiène corporelle et à sa peau hâlée. En moyenne, une femme mexicaine passe 48 minutes quotidiennement dans la salle de bain.

Elle se maquille légèrement. Elle souligne son regard avec un mascara de couleur brun et un eye-liner. Le rouge à lèvre sera dans des tons sombres : mauve, brun ou prune tout comme l’ombre à paupière. Elle utilise très peu de fond de teint. »

Conférences…

7 septembre :

14h30 – 15h00 « L’importance croissante du marché mexicain »
Le Mexique est un marché en pleine croissance avec une population de 120 millions de consommateurs. De plus le Mexique est en train de devenir une plateforme industrielle de choix pour le marché local et les exportations aux États – Unis. Nous partagerons avec vous des informations clés sur ce marché et nous soulignerons son importance pour l’industrie cosmétique américaine.
Conférence par The Canadean Intelligence Group.

15h15 – 16h00 « Quoi de neuf au Mexique ? »
Table ronde animée par Charles-Emmanuel Gounod, Beautyworld Connexions avec la participation de :
– José Filipe, Executive Vice President, Albéa
– Vincent Groccia, Senior Vice President Operations Americas, Texen
– Alfonso Rodriguez Peña, C.S.O., Swan Cosmetics de Mexico
– Un représentant de Jafra Cosmetics Company
– Carlos Bergunza, Directeur Général de la Chambre de Commerce Mexicaine pour la Cosmétique et le Soin Corporel.

8 septembre :

14h30 – 15h15 « L’émergence du marché Latinos et comment l’industrie de la Beauté doit s’adapter pour s’adresser à eux de façon efficace et gagner des parts de marché»
Conférence par Elle Morris, Présidente de Elmwood NYC.
A cette occasion, Elle Morris abordera l’évolution de la culture « Latino », des habitudes de consommation et son impact sur l’évolution du positionnement des marques cosmétiques et du mode de distribution des produits de maquillage.