MakeUp in SaoPaulo pour la première fois les 3 & 4 décembre prochains !

Après Paris, New York et Séoul, c’’est maintenant et en plein cœoeur de Sao Paulo à l’’hôtel Renaissance qu’’aura lieu, pour la première fois, en décembre prochain, MakeUp in SaoPaulo. 85 millions de brésiliennes utilisent des produits de maquillage quotidiennement et elles en utilisent de plus en plus !Plusieurs marques « phares » ont connu une croissance record au Brésil d’’une part en investissant et en aidant les principaux réseaux de distribution à se mettre « à niveau », en particulier celui des pharmacies (7000 chaînes et 53 000 indépendants !) mais aussi en misant à fond sur le Web, devenu en quelques années l’’un des outils d’’information parmi les plus prisés des brésiliennes. Parallèlement, des industriels internationaux de la filière s’’implantent de plus en plus dans le pays.

Plus de 2,7 milliards de dollars ! C’’est le chiffre le plus communément avancé pour estimer le marché du maquillage au Brésil. De quoi intéresser nombre d’’entreprises. Deux cents millions d’’habitants dont cent millions de femmes, le Brésil est plus que jamais au coeœur du développement de la filière maquillage dans le monde. Et il n’y a pas que le Brésil. C’’est toute l’’Amérique du sud qui est concernée par ce développement avec, en pointe, des pays comme la Colombie, le Pérou, le Venezuela, l’’Argentine. Les industriels de la filière ne s’’y sont d’’ailleurs pas trompés. En l’’espace de deux ans, plusieurs d’’entre eux ont décidé d’’y implanter soit une filiale de commercialisation, soit une unité de production à part entière.

La force du Web !

Aujourd’’hui, l’’essentiel des ventes passe encore par la vente porte à porte, mais les autres circuits de distribution sont en pleine évolution. On recense près de 7 000 chaînes et plus de 53 000 indépendants. Un réseau que plusieurs grandes marques internationales ont décidé d’’investir systématiquement et, avec succès ! Il y a aussi la puissance de communication que représente aujourd’hui le Web. Il faut voir le nombre de bloggeuses qui s’expriment, par exemple, sur les vernis à ongles. Maybelline a maintenant au Brésil plus de 300 000 « fans » sur ses pages Facebook. Le potentiel est donc bien là. 85 millions de brésiliennes utilisent des produits de maquillage quotidiennement et elles en utilisent de plus en plus ! Elles sont mieux informées et disposent de revenus en hausse.

MakeUp in SaoPaulo, enfin !

Le concept a fait ses preuves à Paris, New York et Seoul. Il était devenu indispensable d’’organiser MakeUp in SaoPaulo. Et, comme d’’habitude, les organisateurs ont décidé, en partenariat avec PremiumBeautyNews qui a lancé il y a quelques mois une version brésilienne de son site, d’’accompagner les industriels dans leur stratégie de développement sur ce continent.

Rendez-vous donc à SaoPaulo à l’hôtel Renaissance les 3 et 4 décembre, pour la première édition de MakeUp in SaoPaulo.