Applicateurs : la technologie au service de la précision du geste !

Le 7 février prochain à midi et le lendemain, 8 février, à 13h30, vous saurez (presque) tout sur trois types d’applicateurs de produits de maquillage parmi les plus en vogue. Les brosses de mascara, bien sûr, mais aussi les embouts pour tubes et systèmes airless et les indispensables brosses et pinceaux. Car il ne suffit pas de proposer les plus belles formules dans des packagings pratiques et performants, encore faut-il correctement les appliquer ! Tout est dans la précision du geste ! La technologie est partout ! Inscrivez-vous en ligne maintenant si vous ne voulez pas rater ce show animé par Gérald Martines, fondateur de IN•SIGNES !

Tous ceux qui ont considéré la chose avec attention n’auront pas manqué de remarquer qu’un produit cosmétique repose sur l’interaction intime de trois éléments : une formule, un applicateur et un packaging.
Chacun de ces trois éléments met en œuvre des fonctions complémentaires, qui s’associent pour concourir au résultat visé :
– La formule est bien entendu l’élément du mix auquel on pense en priorité, dans la mesure où sa fonction est de produire l’effet recherché, qu’il soit esthétique (dans le maquillage) ou fonctionnel (dans le soin), voire un combiné des deux de plus en plus souvent. Toute la chaine de valeur des formulateurs – qu’ils soient intégrés à une marque ou à un spécialiste du full service – travaille sur ce domaine et y consacre des efforts de R&D et d’innovation considérables ;
– Le packaging de son côté a vocation à contenir et à protéger la formule, et à mettre en avant visuellement les valeurs de la marque. Ici c’est la chaîne de valeur des fabricants d’emballage qui travaille dur pour fournir aux marques des packagings toujours plus performants et séduisants ;
– Enfin, l’applicateur est chargé d’une mission délicate entre toutes : doser la formule, la déposer et la répartir de manière optimale, et d’en booster les actifs !

Maquillage et Soin : l’applicateur, plus que jamais la « clé » !

Force est de constater que l’applicateur, qui n’a pas toujours retenu l’attention due à son rang, fait depuis quelques années l’objet de travaux de R&D et d’innovation poussées par beaucoup d’acteurs de l’industrie. Et ce à juste titre. On a en effet pris conscience que, dans le soin par exemple, la manière d’appliquer une formule pouvait significativement amplifier son effet (ou a contrario le minimiser si cette dimension était mal prise en compte). Dans le domaine du maquillage également l’applicateur a gagné en importance sous l’impulsion des attentes de précision, d’efficacité et de confort de la ‘Génération Selfies’. Les utilisatrices de cette génération, grandes consommatrices de produits de maquillage, atteignent de hauts niveaux d’expertise grâce aux tutoriels et aux échanges sur les réseaux sociaux, mais elles sont aussi pressées et attendent un résultat professionnel au moindre effort. Elles sont ainsi très exigeantes quant aux performances des produits qu’elles choisissent parmi l’offre pléthorique qui les sollicite, et cette performance est très liée à l’applicateur utilisé. De plus la convergence entre maquillage et soin ne fait que renforcer le rôle des applicateurs et les attentes les concernant.
Ce focus sur les applicateurs a également pour corolaire d’encourager les formulateurs et les fabricants de pack à coopérer de manière plus imbriquée, car l’applicateur est situé à la frontière entre le pack et la formule et sa conception se retrouve au croisement des deux expertises. On voit ainsi la supply chain se décloisonner quelque peu et des collaborations de plus en plus nombreuses se développer, faisant intervenir influenceuses, makeup artists, formulateurs et fabricants de pack et d’applicateurs, pour le plus grand bonheur des marques et des utilisatrices.

Le programme :

7 février – 12h00 à 12h30 : « Les applicateurs cosmétiques »
Conférence par : Gérald Martines, IN•SIGNES
– Les applications cibles (yeux, teint, lèvres…)
– les formes galéniques des formules cosmétiques
– les technologies de base : pinceaux, spatules, embouts floqués, billes…
– les combinaisons : quel applicateur pour quelle formule pour quelle application

8 février – 13h30 à 15h00 : « Les applicateurs cosmétiques » – incontournables demain comme aujourd’hui
Table ronde animée par Gérald Martines, IN•SIGNES
Avec la participation de Albéa (Avit Ghibaudo, Sales Director, North America), Brivaplast (Christine Dupuy), Cosmogen (Lynda Pare, North America Market Director), FS Korea (Patrick Ng, Vice President – Operation & Business Development), Geka (Arnaud Brilland, Vice President of Sales Americas), Pennelli Faro (Mariangela Porpora, Marketing Manager), Taiki (Jan Wilson, VP Sales, Development), Wormser.
Après une introduction rapide par Gérald Martines des paramètres fondamentaux de chaque technologie, table ronde avec des acteurs spécialisés dans chaque catégorie.
– Applicateurs de mascara
– Applicateurs pour tubes et airless
– Pinceaux cosmétiques
Questions :
– Quels sont les paramètres les plus importants de la technologie ?
– Quels sont les facteurs de croissance qui influencent la catégorie ?
– Quelles sont les innovations remarquables dans le domaine ?
Suivi d’un échange de questions-réponses avec la salle.