MakeUp in LosAngeles, 8 et 9 février 2017, le premier évènement maquillage « BtoB » de la côte Ouest

Dans un peu moins de quatre mois, la seconde édition de MakeUp in LosAngeles ouvrira ses portes au Quixote Studios. Un évènement qui tombe à pic ! Jamais sans doute la côte Ouest n’avait été à ce point courtisée par toute une filière professionnelle du maquillage en quête d’idées et de nouveautés. Jamais sans doute le secteur du maquillage n’avait été aussi dynamique ! Une seconde édition qui s’annonce haute en couleurs ! Inscrivez-vous vite, les places seront limitées !

2017-01-01

A peine croyable ! Stupéfiant ! Renversant ! Des qualificatifs qui sont monnaie courante aux États-Unis depuis quelques jours chez les commentateurs politiques. Et on peut employer les mêmes à propos du « boom » du secteur du maquillage qui continue de jouer un rôle de premier plan. Selon les dernières statistiques publiées par le NPD Group, les produits de maquillage du visage au total, ont augmenté de 14% au cours du troisième trimestre, devant les produits maquillants pour les yeux, les lèvres et les ongles. Le maquillage des sourcils a poursuivi sa croissance à deux chiffres, avec des ventes en hausse de 37%. Les ventes de maquillage pour les lèvres ont augmenté de 21%. Seule la catégorie des ongles a connu une baisse de 17%.

Le maquillage en hausse de 26 % !

Autres statistiques révélatrices publiées par le Groupe le 3 novembre dernier, le chiffre d’affaires de L’Oréal a progressé aux États-Unis de 4,7 % au cours des neuf premiers mois de l’année, à 19,05 milliards d’euros, grâce à la vive croissance des ventes de fonds de teint, de rouges à lèvres ou de vernis à ongles. Que ce soit dans sa division luxe (Giorgio Armani, Yves Saint Laurent, Urban Decay…) ou sa section grand public (Maybelline, L’Oréal Paris, NYX), le maquillage est en progression de 26 % depuis janvier et représente désormais un quart des ventes du groupe. Quels que soient l’âge, le sexe, les revenus ou la nationalité des consommateurs, l’engouement est planétaire.

La force du Digital

Les nouvelles générations de consommatrices baignent dans les réseaux sociaux. Et les nouvelles marques qui se servent essentiellement d’internet font preuve d’une innovation constante pour s’adapter. Du coup certaines grandes marques mettent tout en place pour lancer des nouveaux produits tous les deux mois. La capacité à capter le goût de l’instant et à réagir vite, un véritable défi pour tout le monde.

Autant de sujets qui seront débattus pendant deux jours, les 8 et 9 février prochains à Los Angeles.

www.makeup-in-losangeles.com